par Jean-Étienne Sheehy
8 décembre 2016

Depuis vingt ans, les valeureux Païens arrivent à repousser leurs plates-bandes sonores tout en s'appuyant sur un sens technique implacable. Nul besoin de chercher un quelconque signe d'essoufflement de la part du groupe néo-brunsiwckois tant ceux-ci arrivent à renouveler leur proposition.

Lire l'article au complet:

http://www.brbrtfo.com/critique/les-paiens-carte-noire

 

=========================

j'ai dit bon