Critque d'album via MarcLalonde

Lundi, Janvier 6, 2014

http://www.centrart.qc.ca/accueil.html

Par Marc Lalonde

Pour ses 20 ans, le groupe Jazz-Fusion acadien Les Païens nous offre CARTE BLANCHE. Un album de pur délice, comme un bon vin rendu à pleine maturité. Onze plages d’harmonies musicales, d’échanges d’émotions, et de belles créativités.

Le quintet devenu quatuor et redevenu quintet au fil des ans, début avec L’EXTRÊME FRONTIÈRE, un crescendo qui démontre justement cette force de maturité, cette force musicale que les musiciens du quintet développe entre eux. Cette fois-ci j’ai l’impression que la trompette de Sébastien Michaud et plus présente comme nous le démontre bien un autre de mes coups de cœur, TEA IN AMSTERDAM. Pièce magistrale qui débute lentement, mais se termine en pleine énergie rock.

Deux pièces qui m’ont surprises et séduites, SEPTEMBRE est un excellent Électro-dance accrocheur et CUL-DE CHIAC, qui est peut-être un jeu de mot avec Cul-de-Sac, mais au contraire loin d’aller nulle part, nous offre une belle progression musicale. L’album se termine en beauté avec ON Y VA, une plage à la Metheny fort intéressante.=

Pour ses 20 ans d’existence, 20 ans d’amitié et 20 ans de complicité, Les Païens s’offre et nous offre CARTE BLANCHE. Un disque merveilleux de Jazz-Fusion où la richesse des arrangements nous captive dès les premiers accords de L’EXTRÊME FRONTIÈRE. Le quintet acadien n’a rien perdu de son originalité, sa créativité est toujours aussi riche en sonorité et musicalité. CARTE BLANCHE est le laissé libre à l’expression la plus profonde d’un des meilleurs groupe du genre musical au Canada. Découvrez cette belle richesse sensorielle via le http://www.païens.com .